Projet :Bruzelle


Brisons les tabous. Changeons les règles !

L’objectif de BruZelle est de lutter contre la précarité menstruelle en collectant des serviettes menstruelles et en les distribuant gratuitement et dans la dignité aux personnes menstruées en situation de précarité.


La maison médicale de la Thyle devient un point de collecte/dons et de distribution à partir du 05 mai 2021.


-COLLECTE ET DONS : OUVERT À TOUS ! 

Nous collectons des serviettes hygiéniques emballées individuellement et des tissus pour la confection de pochettes.

-DISTRIBUTION  : 

Ces pochettes contenant des serviettes hygiéniques sont distribuées durant les heures d'ouvertures du secrétariat. Celles-ci peuvent être réapprovisionnées chaque mois si elles sont ramenées au secrétariat. 

Pour plus d'informations concernant le projet Bruzelle : https://www.bruzelle.be/fr/

Les menstruations - les règles :

1. Les règles, c’est quoi ? 

"On appelle règles les écoulements sanguins que les femmes vivent chaque mois pour une durée allant de 3 à 7 jours, et ce dès la puberté jusqu’à la ménopause.

C'est un phénomène normal, naturel et propre à chaque femme. 


Lorsqu’à la puberté, une jeune fille a ses premières règles, cela signifie que son système reproducteur est arrivé à maturité. En d’autres termes, son appareil génital est prêt à accueillir une grossesse.

Les premières règles surviennent généralement entre 10 et 16 ans.


Elles ne s’arrêtent qu’à deux moments phares : lorsque vous êtes enceinte et lorsque vous atteignez l’âge de la ménopause. Cependant, les règles peuvent disparaître à d’autres moments suite par exemple à l’utilisation de certains contraceptifs comme le stérilet hormonal, en cas de maladie chronique grave ou de perte de poids importante." 


2. Les règles, d’où viennent-elles ?

"Pour comprendre ce que sont les règles, il faut comprendre ce qu’est un cycle menstruel. Le cycle menstruel est la période qui va du premier jour des règles jusqu’au premier jour des règles suivantes. En moyenne, un cycle menstruel dure 28 jours, mais il est possible qu’il soit plus long ou plus court.(La durée du cycle varie d’une femme à l’autre.)"


Le cycle menstruel est régulé par des hormones situées dans le cerveau. Au début du cycle, ces hormones vont stimuler les ovaires :



A. À la moitié du cycle menstruel environ, un ovule (2) est libéré et quitte l’ovaire (1) dans lequel il a été créé.

Petit à petit, il descend par la trompe de Fallope (3) pour se diriger vers l’utérus (5) ;

B. En parallèle, les ovaires produisent des hormones qui vont légèrement épaissir et tapisser la paroi de l’utérus avec une muqueuse qu’on appelle l’endomètre (4) ;

Ces éléments préparent l’utérus à recevoir un ovule fécondé, autrement dit une éventuelle grossesse ;

C. Lors d’un rapport sexuel, les spermatozoIdes qui entrent dans le vagin (6) vont tenter d’entrer dans l’utérus (5) et remonter dans les trompes pour rencontrer l’ovule à féconder.

D. S’il n’y a pas fécondation (c’est-à-dire pas de grossesse), l’ovaire va considérablement diminuer sa production d’hormones. Par conséquent, cela déclenche le détachement du surplus de muqueuse utérine et l’évacuation de celui-ci par le vagin. Ce surplus, c’est ce qu’on appelle les règles, ou menstruations.

4. L’hygiène intime, pourquoi est-ce important?

"Durant les règles, la flore vaginale est sujette à plusieurs risques d’agressions de bactéries.

Exemples : lorsque vous changez de tampon ou serviette, lors d’un rapport sexuel ou encore lors de nettoyages trop fréquents. De ce fait, il est important d’avoir une hygiène intime irréprochable. Cela vous permettra d’éviter la prolifération de bactéries et d’infections non désirées."


5. L’hygiène pendant les règles : mode d’emploi

"Pour une bonne hygiène intime durant les règles :

  • Favorisez les sous-vêtements en coton. Ils offrent l’avantage d’éviter les irritations, protègent le vagin et préviennent des infections vulvo-vaginales ;
  • Changez de sous-vêtements tous les jours ;
  • Remplacez le tampon ou la serviette hygiénique impérativement toutes les quatre à six heures maximum. Si vous le laissez plus longtemps, vous risquez d’attraper une infection vaginale et/ou des irritations ;
  • Lavez-vous les mains avant et après chaque changement de protection intime ;
  • Nettoyez à l’eau claire ou avec un savon adapté votre zone intime deux fois par jour (matin et soir), pour la garder propre et éviter les odeurs."

6. L’hygiène intime : quels sont les gestes à éviter ?

"Pour favoriser le bon équilibre de votre flore vaginale durant la période des règles :

  • Evitez les rapports sexuels durant vos règles car ceux-ci sont propices à l’apport de bactéries ;
  • Evitez de porter des vêtements trop serrés : le manque d’aération favorise le développement de bactéries et les frottements provoquent des irritations ;
  • Evitez les déodorants et savons parfumés pour votre toilette intime car ils peuvent provoquer des démangeaisons, des irritations et ils sont propices au développement de mycoses dans la zone vulvo-vaginale.


Pour des conseils concernant votre hygiène intime durant les règles, n’hésitez pas à consulter un médecin de la maison médicale. 


source : Gyn&co. (page consultée le 04/05/2021). Hygiène intime pendant les règles : les bons gestes !, {en ligne}.

https://www.gynandco.fr/hygiene-intime-pendant-les-regles-les-bons-gestes/

(Tous ces extraits ont été relus et validés par l'équipe médicale de la Maison Médicale de la Thyle)

.

"Une fois un cycle terminé, un autre commence. Et tous les mois, c’est reparti pour un tour.

!! Attention, si après un rapport sexuel non protégé, les règles ne surviennent pas, il est vivement conseillé de faire un test urinaire de grossesse."


3. Les règles, pas toujours agréables

"Durant les règles, il est possible de ressentir des douleurs gênantes au niveau du ventre. C’est tout à fait normal !

Pour évacuer le sang et le reste de muqueuse, l’utérus, se contracte pour mieux évacuer les règles. Ces contractions utérines sont liées aux prostaglandines (substances produites par la paroi utérine destinées à réguler l’activité du muscle utérin).

Étant donné que ces prostaglandines se diffusent par le sang dans d’autres parties du corps, il peut vous arriver de ne pas vous sentir en grande forme ou encore de ressentir des symptômes comme :

  • Des ballonnements ;
  • Un mal de tête ;
  • Une sensation de transpiration qui augmente ;
  • Un changement d’humeur ;

Ces symptômes sont tout à fait normaux ! 
Certaines femmes ne ressentiront aucun symptôme tandis que d’autre vivront un véritable calvaire.

N’hésitez pas à consulter votre médecin ou gynécologue pour en parler."





source : Gyn&co. (page consultée le 04/05/2021). Les règles c'est quoi ?, {en ligne}. https://www.gynandco.fr/les-regles-cest-quoi/